Fermer

LA VERSION BÊTA DU PORTAIL EST DISPONIBLE!

Consultez la version bêta du portail européen e-Justice et faites-nous part de votre expérience!

 
 

menu starting dummy link

Page navigation

menu ending dummy link

Les ventes judiciaires - Grèce

La version linguistique que vous avez sélectionnée est en cours de traduction par nos traducteurs.
Les traductions dans les langues suivantes: grec sont déjà disponibles.


1. Publicité et détermination du prix dans le cadre de la vente de biens saisis

La saisie est exécutée au moyen de l’enlèvement de la chose (article 954 du code de procédure civile), de la confiscation du bien immobilier, propriété du débiteur, ou de la suppression du droit réel du débiteur sur ce bien immobilier (article 992 du code de procédure civile) par l’huissier de justice, qui rédige le rapport correspondant devant un témoin majeur. Le bien saisi est estimé par l’huissier de justice ou par l’expert désigné à cette fin par l’huissier de justice. En ce qui concerne les biens immobiliers, leur valeur marchande doit obligatoirement être déterminée par un expert indépendant.

Le rapport de saisie doit contenir: a) la description exacte de la chose confisquée, afin d’ôter tout doute sur son identité, b) la mention de l’estimation du bien confisqué effectuée par l’huissier de justice ou par l’expert, c) le montant de la mise à prix qui doit être égal au moins aux deux tiers de la valeur d’estimation du bien confisqué, d) la mention du titre exécutoire sur lequel repose l’exécution, du mandat signifié au débiteur et du montant pour lequel la saisie est effectuée, e) la mention de la date de la vente aux enchères, fixée obligatoirement sept mois après la date d’exécution de la saisie, et dans tous les cas moins de huit mois suivant celle-ci, la mention du lieu de la vente et du nom de l’agent procédant à la vente.

Un extrait du rapport de saisie, comprenant les nom et prénom de la personne pour laquelle et de la personne contre laquelle l’exécution a été effectuée, une brève description des biens saisis, le montant de la mise à prix, le nom et l’adresse exacte de l’agent procédant à la vente, ainsi que le lieu, la date et l’heure de la vente, doit être publié dans un délai de dix jours à compter de la saisie sur le site internet de la caisse d’assurance pour les professions libérales, section «Assurance des magistrats», dans le bulletin des publications judiciaires, rubrique «Ventes aux enchères publiées».

La vente ne peut avoir lieu sans que les formalités susmentionnées ne soient remplies, à défaut de quoi elle est non valide.

2. Tiers autorisés à mener l’opération de vente

Les biens saisis sont vendus au cours d’enchères publiques en présence d’un notaire de la région du lieu où a eu lieu la saisie, désigné pour la vente (article 959 du code de procédure civile), tandis que le bien immobilier est vendu au cours d’enchères publiques en présence d’un notaire de la région où est situé ledit bien, désigné pour la vente (article 998 du code de procédure civile).

La vente se déroule par la soumission d’offres écrites et scellées, puis d’offres orales successives, conformément à l’article 959, paragraphe 4, du code de procédure civile. À l’ouverture de la vente aux enchères, tous les candidats adjudicataires sont tenus de désigner, sur déclaration faite à l’agent effectuant la vente, une personne de la juridiction du tribunal de première instance du lieu de la vente, auprès de laquelle ils élisent domicile aux fins de la signification de tout acte relatif à l’exécution.

La vente se déroule au tribunal de paix de la région dans laquelle la saisie a eu lieu, un mercredi, jour ouvré. Si les biens saisis relèvent de la juridiction de plusieurs tribunaux de paix, la vente publique se déroule au tribunal de paix désigné par l’huissier de justice dans son rapport de saisie. Si la vente concerne des biens mobiliers, cette vente peut se dérouler, à la discrétion de l’huissier de justice, au tribunal de paix du lieu de l’exécution, sur le lieu de la saisie ou sur le lieu où ces biens sont conservés. Si la vente concerne des biens immobiliers, celle-ci se déroule au tribunal de paix de la juridiction dans laquelle ce bien est situé. Si le bien immobilier relève de la juridiction de plusieurs tribunaux de paix, la vente publique se déroule dans l’un de ces tribunaux, au choix du plus diligent.

3. Types de ventes aux enchères auxquels les règles pourraient ne s’appliquer que partiellement

Saisie de biens spéciaux (articles 1022 à 1033 du code de procédure civile):

La saisie peut porter sur des droits patrimoniaux de la personne à l’encontre de laquelle l’exécution est dirigée, et qui ne peuvent pas faire l’objet d’une saisie conformément à la procédure prévue à l’article 953, paragraphes 1 et 2, à l’article 982 et à l’article 992 du code de procédure civile, et plus particulièrement sur des droits de propriété intellectuelle, des brevets, des droits d’exploitation de films de cinéma ou sur des actions récursoires dépendant d’une contrepartie, à condition que les dispositions du droit matériel autorisent le transfert de ces droits (article 1022 du code de procédure civile).

Si la vente publique du droit saisi est ordonnée, le tribunal de paix désigne l’agent chargé de la vente (article 1026 du code de procédure civile) et les dispositions en vigueur relatives à la vente de biens mobiliers sont appliquées.

4. Informations relatives aux registres nationaux de biens patrimoniaux

Il n’existe pas de registres nationaux de biens patrimoniaux

5. Informations relatives aux bases de données pouvant être utilisées par le créancier pour identifier les biens matériels ou les créances du débiteur

Il n’existe pas de bases de données pouvant être utilisées par le créancier pour identifier les biens matériels ou les créances du débiteur

6. Informations relatives aux ventes judiciaires en ligne

Aucune vente aux enchères n’est effectuée en ligne.


Les versions nationales de cette page sont gérées par les États membres correspondants, dans la/les langue(s) du pays. Les traductions ont été effectuées par les services de la Commission européenne. Il est possible que l'autorité nationale compétente ait introduit depuis des changements dans la version originale, qui n'ont pas encore été répercutés dans les traductions. La Commission européenne décline toute responsabilité quant aux informations ou données contenues ou visées dans le présent document. Veuillez vous reporter à l'avis juridique pour connaître les règles en matière de droit d'auteur applicables dans l'État membre responsable de cette page.

Dernière mise à jour: 25/06/2018